Le silence européen sur le Forum Mondial de la bicyclette

Versão em português: https://cidadesincomum.com/2015/02/27/o-silencio-europeu-sobre-forum-mundial-da-bicicleta/.

Une bonne quantité de personnes (plus de 4 000!) qui croient au potentiel du vélo pour améliorer le milieu urbain de leurs villes se réunissent à Medellin (Colombie), pour de participer à la 4ème édition du Forum Mondial de la Bicyclette (FMB) ou Foro Mundial da Bici ou, encore World Bicycle Forum. Entre 26 février et 1er mars 1 jour, nombreuses activités auront lieu dans les rues de Medellin et auront le vélo comme un lien de connexion entre les personnes, les organisations et les villes.

Le Forum avait ses trois premières éditions au Brésil, et avec son succès, cette année a gagné le continent latino-américain. Là-bas, les gens sont en train de voter où ils seront les prochaines éditions du Forum. Villes brésiliennes, colombiens et péruviens et même villes des Etats-Unis sont déjà dans la course.

Cette année, le thème central du Forum, choisi de manière collaborative, est : Villes pour tous. Pas par hasard, il est l’un des plus grandes agoras cycliste du monde, avec la pluralité que nous pouvons imaginer. Dans le Forum, les gestionnaires, la société civile, les entreprises, plusieurs formes d’organisation civil et des citoyens et citoyennes sont unis par un objectif majeur : promouvoir le vélo comme mode de transport dans le monde. Comme on peut lire sur la page d’accueil du Forum : il est un événement composé de citoyens pour les citoyens.

FMBLe monde ? Oui, mais du quel monde s’agit-il ? Ici, au vieux continent, le silence des grandes organisations européennes des cyclistes sur le FMB est un symptôme.

J’ai fait une recherche sur les messages du dernier mois du Facebook du Twitter de ces organisations et j’ai cherché quelques mots-clés dans leurs sites et voici des exemples de résultats :

Chez Fédération Européenne de Cyclisme, je n’ai pas trouvé même une mention.

Chez MUBi, Associação pela Mobilidade Urbana em Bicicleta de Portugal, aussi rien sur le Forum, bien qu’elle a « retuitté » un message du Vá de Bike (site brésilien) sur les pistes cyclables à São Paulo.

dasdas

L’ambassade du cyclisme de Danemark a un représentant au Forum et, malgré cela, la recherche par « forum mondial de la bicyclette » aux divers langues est ce ci-dessous.

ffsdSur son Twitter, il y a une photo du parc á jeux danois montée pour le FMB, mais avec un lien vers une ancienne histoire du site.

gff

Aussi rien trouvé sur les websites et les réseaux sociaux des organisations suivantes : Allgemeiner Deutscher Fahrrad- Club (ADFC) (en français : Club Général Allemand  du Cyclistes), CTC – The National Cycling Charity, Fédération française des Usagers de la Byciclette e da Coordinadora en Defensa de la Bici.

Au site de la CTC, un texte sur le troisième FMB de 2014 est symptomatique : «I was especially surprised to learn that Brazil manufactures a sizeable proportion of the world’s bicycles » (J’ai été particulièrement surpris d’apprendre que le Brésil fabrique une bonne partie de vélos du monde). Et aussi : «Yes, there are a lot of bicycles in Brazil » (Si, il y a beaucoup de vélos au Brésil).

Une approche honnête, informative et respectueuse sur ce Forum est venue du ce très sympa blog de Isabelle, qui dit: “le plus étrange est que, malgré l’internet, Facebook ou Twitter, nous avons seulement trouvé sur le Forum grâce à un texte d’un ami“.

À aucun moment je voudrais mettre en échec les activités de ces organisations qui, au contraire, ont fait un travail spectaculaire sur le vélo par ici. Toutefois, le manque de compréhension et d’une volonté de regarder les projets et les actions d’autre coin du monde est une indication que beaucoup de gens ici ont besoin de monter à une petite reine du tiers monde et avoir le plaisir de rencontrer ce que nous, latino-américains, sommes en train de (bien) faire au-delà de l’Atlantique.

Toutefois, si vous recherchez le terme « velo-city », un autre événement international majeur sur les vélos, vous trouverez beaucoup de choses. Dans les sites journalistiques et d’autres sites de vélo, comme Cicloesfera, il y a des mentions sur le FMB, malgré le silence du magazine Cycling Weekly.

J’espère, sincèrement, découvrir que je suis un chercheur terrible sur les sites Web ou découvrir que les outils de recherche sont trompés, bien que, si on cherche sur Google : « forum mondial da bicicleta » (en portugais), on trouverait plus de 120.000 entrées ; « foro mundial de la bicicleta » (en espagnol), plus de 522.000 ; et «world bicycle forum » (en anglais), pas moins de 26.300.000 pages disponibles.

Texte publié initialement dans les sites Mobilize Europa et après dans Cidade In Comum en portugais.

Traduction: Marcelo Amaral

Anúncios
Etiquetado

2 pensamentos sobre “Le silence européen sur le Forum Mondial de la bicyclette

  1. […] Version française: https://cidadesincomum.com/2015/02/28/le-silence-europeen-sur-le-forum-mondial-de-la-bicyclette/. […]

    Curtir

  2. […] Version française: https://cidadesincomum.com/2015/02/28/le-silence-europeen-sur-le-forum-mondial-de-la-bicyclette/. […]

    Curtir

Deixe um comentário

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair / Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair / Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair / Alterar )

Foto do Google+

Você está comentando utilizando sua conta Google+. Sair / Alterar )

Conectando a %s